Obtenez notre antisèche spéciale achat de diamants  | Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant >
Une collection de bijoux ornés de diamants blancs, bleus et roses cultivés en laboratoire Lightbox

Diamants cultivés en laboratoire

Créés en laboratoire, transformés, cultivés, synthétiques ou façonnés par l’homme, quelle que soit leur dénomination, les diamants cultivés en laboratoire gagnent en popularité grâce à l’application de la science dans la recherche du scintillement emblématique du diamant.
Créés en laboratoire, transformés, cultivés, synthétiques ou façonnés par l’homme, quelle que soit leur dénomination, les diamants cultivés en laboratoire gagnent en popularité grâce à l’application de la science dans la recherche du scintillement emblématique du diamant.

Qu’est-ce qu’un diamant cultivé en laboratoire ?

La technologie des diamants cultivés en laboratoire pour un usage industriel existe depuis plus de 50 ans, mais cette dernière décennie témoigne de développements impressionnants en termes de qualité et de prix. Cela signifie que ces pierres créées en laboratoire peuvent désormais être également présentées en bijouterie. Le fait d’altérer la « recette » en laboratoire signifie aussi que les diamants cultivés en laboratoire sont disponibles dans différentes couleurs, parmi lesquelles de magnifiques nuances de bleu et de rose.

Quels sont les avantages des diamants cultivés en laboratoire ?

Illustration d’une fiole de chimiste à côté d’un diamant

Beauté

Les diamants cultivés en laboratoire brillent et scintillent exactement comme des diamants naturels.

Illustration montrant que les diamants naturels et ceux cultivés en laboratoire sont identiques.

Rapport qualité-prix

Les diamants cultivés en laboratoire peuvent être produits en grosses quantités en seulement quelques semaines. Cela les rend nettement moins chers que les diamants naturels de taille et de qualité comparables.

Illustration montrant un diamant doté de multiples couleurs.

Éventail de couleurs

Outre les pierres incolores, les diamants cultivés en laboratoire sont également disponibles dans une variété de couleurs exceptionnelles, qui, dans leur forme naturelle, restent onéreuses et extrêmement rares.

Les diamants cultivés en laboratoire sont-ils de véritables diamants ?

Les diamants cultivés en laboratoire et les diamants naturels sont tous deux constitués de carbone pur sous la même forme cristalline cubique. Seul un expert peut distinguer la différence entre un diamant cultivé en laboratoire et un diamant naturel, à l’aide d’une machine high-tech, et non à l’œil nu.

Découvrir les diamants cultivés en laboratoire

Quelle est la différence entre les diamants cultivés en laboratoire et les diamants naturels ?

Les diamants extraits des mines et les diamants cultivés en laboratoire sont composés de carbone pur que l’on transforme en pierres cristallines cubiques scintillantes. Même si leur structure chimique confère aux diamants cultivés en laboratoire les mêmes propriétés optiques que les diamants naturels, les diamants cultivés en laboratoire ne possèdent aucune rareté intrinsèque. Formés durant des millénaires, les diamants naturels sont compactés dans les profondeurs de la croûte terrestre, et c’est cette pression subie qui leur confère leurs formes scintillantes. C’est pour cela que tous les diamants naturels qui existeront ont en réalité déjà été créés, faisant d’eux des raretés éternelles. À l’inverse, les diamants cultivés en laboratoire peuvent être produits à l’infini.

Différentes couleurs de diamants présentées sur un fond gris.

Les diamants cultivés en laboratoire sont-ils disponibles dans différentes couleurs ?

Les diamants cultivés en laboratoire existent dans un large éventail de teintes de couleur, du blanc classique au rose rougissant en passant par le bleu d’un ciel immaculé.

Blue Nile vous propose un assortiment exclusif de bijoux avec diamants cultivés en laboratoire Lightbox. Lightbox crée ses superbes pierres colorées en ajoutant un mélange gazeux au réacteur CVD et en le combinant avec des traitements intégrés à la fin du processus de synthèse. Le résultat : des pierres aux couleurs riches, qui seraient extrêmement rares et onéreuses dans les diamants naturels.

Comment les diamants cultivés en laboratoire sont-ils fabriqués ?

Tout commence avec un germe. Issu d’un minuscule diamant cultivé en laboratoire, le germe passe par l’un des deux processus suivants : CVD ou HPHT. Le processus de Dépôt chimique en phase vapeur, ou CVD en anglais (Chemical Vapor Deposition), consiste à placer le germe dans une chambre avec réacteur plasma, où un mélange de gaz riches en carbone est ajouté à très faible pression. Des micro-ondes sont ensuite introduites pour chauffer les gaz et générer un plasma. Lorsque la température grimpe pour atteindre plusieurs milliers de degrés, les molécules de gaz se brisent, permettant aux atomes de carbone de se lier au germe couche par couche.

La méthode Haute pression, haute température (HPHT) reproduit les conditions de la création d’un diamant naturel en plaçant les germes dans une grande presse mécanique et en appliquant une pression extrême et une température élevée au carbone présent. Le germe sert de guide pour le réseau carbonique qui formera le diamant. Celui-ci se développera couche par couche en quelques jours jusqu’à l’obtention du poids en carat désiré.

Quelle est la différence entre un diamant cultivé en laboratoire et un faux diamant ?

Contrairement aux diamants cultivés en laboratoire, les faux diamants ne sont pas des diamants. Même si leur apparence est similaire à celle des diamants, les faux diamants sont fabriqués à partir de matériaux tels que le verre ou le zircon cubique. Pour cette raison, les faux diamants comme les moissanites n’ont pas la même dureté ni les mêmes propriétés optiques que les diamants cultivés en laboratoire. Au fil du temps, les faux diamants deviennent plus sujets à l’usure et perdent de leur scintillement.

Diamant blanc sous grossissement

Comment les diamants cultivés en laboratoire sont-ils évalués et certifiés ?

Certains diamants cultivés en laboratoire sont soumis à un processus d’évaluation et de certification similaire à celui des diamants naturels dans le respect des 4 C : taille, pureté, couleur et carat (Cut, Clarity, Color et Carat). Après avoir été envoyés à un laboratoire de gemmologie spécialisé dans l’évaluation des diamants, les diamants cultivés en laboratoire sont ensuite évalués de manière indépendante par plusieurs gemmologues du laboratoire. Les notations individuelles sont ensuite compilées et comparées pour donner sa note finale au diamant cultivé en laboratoire.

Comment distinguer les diamants cultivés en laboratoire des diamants naturels ?

La différence entre un diamant cultivé en laboratoire et un diamant naturel peut toujours être détectée par un expert, à l’aide d’un équipement technique spécialisé.

Lorsque vous achetez un bijou avec diamant cultivé en laboratoire Lightbox sur notre site, sa qualité est garantie par la présence d’une toute petite inscription. Comme les diamants cultivés en laboratoire Lightbox affichent le même scintillement et les mêmes caractéristiques visuelles que les diamants naturels, la présence de cette inscription permet de faciliter l’identification des diamants cultivés en laboratoire de plus de 0,2 carat, et confirme que ces pierres ont bien été fabriquées par Lightbox dans le strict respect de leurs normes de qualité. Cette inscription n’est pas visible à l’œil nu, mais on peut la voir sans difficulté avec une loupe grossissante x10.

Le prix des diamants cultivés en laboratoire est-il fixé différemment par rapport aux diamants naturels ?

Contrairement au prix des diamants naturels, qui est déterminé en fonction de la rareté et des caractéristiques uniques de la pierre, le prix des diamants cultivés en laboratoire peut être établi de manière uniforme en fonction du nombre de carats. Les diamants cultivés en laboratoire ont également l’avantage d’être sensiblement moins chers que les diamants naturels, puisque leur capacité de production est illimitée.

FAQ

Blue Nile ne vend pas de diamants cultivés en laboratoire non sertis. Tous les diamants non sertis de notre site sont des diamants naturels.

Les diamants cultivés en laboratoire affichent des variations de couleur, de pureté et de taille, et ils peuvent également comporter des inclusions internes ou de surface mineures, tout comme les diamants naturels.

Les diamants cultivés en laboratoire affichent la même durabilité que les diamants naturels. Ils ne prendront donc pas un aspect trouble au fil du temps, vous permettant ainsi de profiter de leur scintillement pour les années à venir.

Oui ! Vous pouvez protéger vos diamants cultivés en laboratoire en les assurant tout comme vous le feriez pour vos autres bijoux de joaillerie.

Les diamants cultivés en laboratoire pourront être pris à tort pour des moissanites si un équipement non approprié est utilisé. Un professionnel travaillant dans un laboratoire de tests de diamants peut facilement différencier les deux en testant leurs propriétés de réfraction. En effet, les moissanites affichent une double réfraction et les diamants cultivés en laboratoire une réfraction simple.

Oui. Les diamants cultivés en laboratoire sont produits à l’échelle. Cela signifie qu’ils ne possèdent pas de rareté intrinsèque, ce qui les rend moins onéreux que les diamants naturels.

Les diamants cultivés en laboratoire sont produits dans des environnements contrôlés, ce qui leur permet de présenter des normes de qualité élevées et rigoureuses. Les diamants cultivés en laboratoire peuvent être évalués selon les mêmes caractéristiques que les diamants naturels, en utilisant les 4 C : taille, couleur, pureté et carat (Cut, Color, Clarity et Carat).

Les experts travaillant en laboratoire sur des machines high-tech peuvent toujours déterminer la différence entre un diamant naturel et un diamant cultivé en laboratoire. En outre, les diamants cultivés en laboratoire Lightbox proposés sur notre site sont marqués d’une micro-inscription, visible avec un grossissement x10.

Comme pour toute pierre gemme, leur prix de revente peut fluctuer au fil du temps. La récente introduction des diamants cultivés en laboratoire sur le marché et le potentiel de production de gros volumes dans le futur ont rendu incertaine leur tarification future.

Powered By OneLink